La Psychologie Biodynamique (PB) prend en compte la personne dans sa globalité.
Cela veut dire qu'elle regarde à la fois l'aspect physique, psychique et émotionnel.
Elle accueille la personne dans sa vérité du moment (répétitions de situations ou de rencontres, deuils, mal-être, stress, problème d'addiction, difficultés à s'exprimer en privé ou en public, difficulté voir impossibilité de dire "non" -> problème de limites, etc.), prend soin de son besoin et respecte le processus en cours.

Le principal outil de la PB est le massage biodynamique. Cependant, d'autres techniques corporelles telles que le Rêve Eveillé Dirigé (RED), la Végétothérapie, la Gestalt, la Parole Enracinée/Connectée ... sont utilisées pour faire émerger de l'intérieur les émotions enfouies, ou bien pour trouver ou retrouver des ancrages positifs, rendant à la personne son identité propre (appelée également personnalité primaire) ainsi que son autonomie dans la vie de tous les jours.

Comme tout travail de développement personnel, la PB n'est pas "une solution magique". Elle demande à chacun un réel engagement dans cette démarche.

Le psychothérapeute Biodynamicien est formé à avoir une écoute attentive et patiente de la personnalité primaire, cherchant au maximum à passer sous les résistances de la personne pour contacter le noyau sain et nourrir le vivant.

En tant que Thérapeute, je m'engage à vous accompagner le plus généreusement possible sur ce chemin d'exploration et de découverte de votre "Moi profond".

« Le corps a dans sa propre organisation, un mécanisme pour dissoudre et résoudre le matériel inconscient, le matériel nerveux et le stress : c'est la neuro-digestion. Ce mécanisme est situé en profondeur dans le système végétatif. Nous l'avons appelé : « Le psychopéristaltisme. » Nous utilisons un stéthoscope dans nos massages, placé sur le ventre du patient pour écouter cette digestion et trouver où travailler sur le corps, ainsi que pour trouver la pression juste. Nous pouvons comparer ce processus à un poste de radio sur lequel on cherche une station. Il faut tourner le bouton, mais si on le tourne trop loin, on dépasse la bonne station. C'est la même chose avec les massages où la pression et l'endroit doivent être très précis, afin d'obtenir la réponse psychopéristaltique. »
Gerda Boyesen (fondatrice de la Psychologie Biodynamique).